Référent(s) :

Véronique LEVIEUX

Adjointe chargée des Seniors et des solidarités entre les générations et Conseil

Eléonore de la Varde

Directrice de Cabinet de l'Adjointe à la Maire en charge des Seniors

Paris (75)
FRANCE
Notre démarche Villes Amies des Aînés

Ville amie des aînés - phase 1

Population totale : 2 220 445 habitants en 2014

% de plus de 60 ans : 21,3% (Insee 2014)

% de plus de 75 ans : 7,7% (Insee 2014)

 

Paris compte aujourd’hui plus de 470 000 personnes âgées de plus de 60 ans. En 2040, les seniors représenteront un parisien sur quatre. Face à ces mutations démographiques et dans une volonté politique de donner à tous une place dans une cité bienveillante, la ville de Paris a décidé de renforcer les actions menées en direction des seniors. 

Les Villes Amies des Aînés ont toutes en commun la vocation de créer un environnement urbain, matériel et social susceptible de promouvoir un vieillissement actif et en bonne santé ainsi qu’une bonne qualité de vie pour les personnes âgées par un partage de bonnes pratiques. C’est pourquoi, naturellement, Paris a rejoint ce réseau mondial. La double compétence territoriale de la Capitale, à la fois ville et département, fait de Paris la plus grande collectivité territoriale française et en conséquence un acteur important de l’action publique à destination des seniors sur l’ensemble de son territoire.  Ainsi, Paris est en charge de la prévention comme celle de la perte d’autonomie, de l’animation de la vie locale (ex. activités seniors) mais aussi des questions relatives à l’aide sociale (ex. APA).

Plus que jamais, faire de Paris une ville pensée par et pour ses seniors est une priorité. Ainsi, au printemps 2016, une Conférence citoyenne de 200 Parisiens âgés de de 60 à 93 ans tirés au sort a permis de recueillir leurs attentes et leurs besoins. Cette consultation a abouti à la rédaction du rapport « Pour une ville de Paris Amies des Aînés : un plan senior par les seniors parisiens ». En parallèle, 45 spécialistes, issus du monde associatif et scientifiques se sont réunis au sein d’un silver think tank. Ce groupe de réflexion pluridisciplinaire, consacré aux enjeux du vieillissement de la population urbaine et animé par le docteur Halimi a élaboré des propositions pour améliorer la politique municipale à destination des seniors. La Ville de Paris, son centre d’action sociale, sa direction départementale de l’action sociale, de l’enfance et de la santé, ainsi que les partenaires institutionnels, tels que l’agence régionale de la santé ou la caisse nationale d’assurance vieillesse ont pris toute leur part dans cette démarche participative.

Ce travail collaboratif s’est traduit par un ambitieux plan d’action : Le schéma parisien des seniors qui porte sur la prévention, l’adaptation de l’habitat, la mobilité, la lutte contre les inégalités et l’isolement, la participation à la vie de la cité et de l’innovation des seniors.

Le Schéma Parisien des Seniors à Paris 2017-2021 repose sur 10 engagements à l’égard de ces derniers et de leurs aidants :

- Améliorer la qualité et la lisibilité de l’information et simplifier les démarches en vue de garantir l’accès de tous aux aides et services d’accompagnement existants.

- Contribuer au changement de regard sur le vieillissement pour faire évoluer les représentations et lutter contre les discriminations. 

- Encourager l’engagement associatif des seniors et leur participation à la vie de la cité. 

- Développer les liens entre les générations et favoriser la transmission de savoir et savoir-faire. 

- Améliorer l’accès et le maintien dans le logement et développer les formes d’habitat partagé ou de colocation intergénérationnelle.

- Rendre l’espace public plus accessible et plus accueillant et améliorer la mobilité des seniors. 

- Développer des innovations liées aux besoins des seniors et soutenir l’usage du numérique.

- Promouvoir la prévention sous toutes ses formes pour éviter et retarder la perte d’autonomie.

- Répondre aux situations de précarité et lutter contre l’isolement.

- Améliorer la qualité de vie des personnes accueillies en établissement (résidence autonomie, EHPAD, etc.). 

Paris compte aujourd’hui plus de 470 000 personnes âgées de plus de 60 ans. En 2040, les seniors représenteront un parisien sur quatre. Face à ces mutations démographiques et dans une volonté politique de donner à tous une place dans une cité bienveillante, la ville de Paris a décidé de renforcer les actions menées en direction des seniors.

Les Villes Amies des Aînés ont toutes en commun la vocation de créer un environnement urbain, matériel et social susceptible de promouvoir un vieillissement actif et en bonne santé ainsi qu’une bonne qualité de vie pour les personnes âgées par un partage de bonnes pratiques. C’est pourquoi, naturellement, Paris a rejoint ce réseau mondial. La double compétence territoriale de la Capitale, à la fois ville et département, fait de Paris la plus grande collectivité territoriale française et en conséquence un acteur important de l’action publique à destination des seniors sur l’ensemble de son territoire. Ainsi, Paris est en charge de la prévention comme celle de la perte d’autonomie, de l’animation de la vie locale (ex. activités seniors) mais aussi des questions relatives à l’aide sociale (ex. APA).

Plus que jamais, faire de Paris une ville pensée par et pour ses seniors est une priorité. Ainsi, au printemps 2016, une Conférence citoyenne de 200 Parisiens âgés de de 60 à 93 ans tirés au sort a permis de recueillir leurs attentes et leurs besoins. Cette consultation a abouti à la rédaction du rapport « Pour une ville de Paris Amies des Aînés : un plan senior par les seniors parisiens ». En parallèle, 45 spécialistes, issus du monde associatif et scientifiques se sont réunis au sein d’un silver think tank. Ce groupe de réflexion pluridisciplinaire, consacré aux enjeux du vieillissement de la population urbaine et animé par le docteur Halimi a élaboré des propositions pour améliorer la politique municipale à destination des seniors. La Ville de Paris, son centre d’action sociale, sa direction départementale de l’action sociale, de l’enfance et de la santé, ainsi que les partenaires institutionnels, tels que l’agence régionale de la santé ou la caisse nationale d’assurance vieillesse ont pris toute leur part dans cette démarche participative.

Ce travail collaboratif s’est traduit par un ambitieux plan d’action : Le schéma parisien des seniors qui porte sur la prévention, l’adaptation de l’habitat, la mobilité, la lutte contre les inégalités et l’isolement, la participation à la vie de la cité et de l’innovation des seniors.

Le Schéma Parisien des Seniors à Paris 2017-2021 repose sur 10 engagements à l’égard de ces derniers et de leurs aidants :

 

  • Améliorer la qualité et la lisibilité de l’information et simplifier les démarches en vue de garantir l’accès de tous aux aides et services d’accompagnement existants.

  • Contribuer au changement de regard sur le vieillissement pour faire évoluer les représentations et lutter contre les discriminations.

  • Encourager l’engagement associatif des seniors et leur participation à la vie de la cité.

  • Développer les liens entre les générations et favoriser la transmission de savoir et savoir-faire.

  • Améliorer l’accès et le maintien dans le logement et développer les formes d’habitat partagé ou de colocation intergénérationnelle.

  • Rendre l’espace public plus accessible et plus accueillant et améliorer la mobilité des seniors.

  • Développer des innovations liées aux besoins des seniors et soutenir l’usage du numérique.

  • Promouvoir la prévention sous toutes ses formes pour éviter et retarder la perte d’autonomie.

  • Répondre aux situations de précarité et lutter contre l’isolement.

  • Améliorer la qualité de vie des personnes accueillies en établissement (résidence autonomie, EHPAD, etc.).

 

/images/membres/100/117-paris/117-blason-paris.png
Lien Facebook
Lien Twitter